Aider sans s’épuiser (intervenants professionnels)

PRENDRE SOIN DE SOI EN TANT QU’INTERVENANT

.Quebec (3)


Clientèle visée :
intervenants  professionnels
Temps recommandé : 60 à 90 minutes

  • Peut-on soutenir un travail où on donne toujours plus qu’on ne reçoit?
  • Pour avoir des interventions efficaces, doit-on se couper de ses émotions?
  • Quels sont les premiers signes d’un manque d’énergie?
  • Connaissez-vous les meilleurs moyens pour retrouver l’équilibre?
  • Qu’est-ce que l’usure de compassion?

Prendre soin de soi : un impératif pour tous les aidants

 

Apprenez comment :

  • distinguer les causes organisationnelles et personnelles de l’épuisement de l’aidant
  • reconnaître les symptômes physiques et psychiques de l’usure de compassion
  • accepter les limites de votre influence sur les progrès de vos clients
  • établir un bon contact avec vos clients sans être imprégné de leurs émotions
  • vous libérer du poids des émotions accumulées
  • rétablir l’équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle
  • retrouver la satisfaction et la fierté d’un travail d’intervention

Version imprimable de la conférence: Aider sans s’épuiser


Témoignages:

Excellente conférencière avec un contenu très pertinent et aidant. J’ai apprécié les trucs et astuces pour faire face à l’usure de compassion.
Sylvie Charbonneau, Option Femmes Emploi, Gatineau

Super intéressant! Un contenu très pertinent apporté avec humour et simplicité.
Mélissa Rozon, Fonds d’Emprunt des Laurentides, Lachute

Quel réconfort! J’étais sur une pente descendante. D’entendre nommer mes symptômes, et surtout des moyens pour améliorer ma situation, a fait renaître beaucoup d’espoir et le goût de passer à l’action.
Aline Gravel. Fonds d’Emprunt des Laurentides, Lachute

Excellent! Un exposé donné de façon humaine et réaliste qui peut aider  la vie des intervenants.
Jeannette Uwantege. Maison Flora Tristan, Montréal

Je vois que les intervenantes, nous sommes toutes dans le même bateau. Cette conférence nous a donné l’énergie pour continuer de travailler ensemble.
Alicia Zlatar, Fem International, Montréal

 

Print Friendly
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • email